lundi 1 février 2016

Le Golvan, écrivain invité à la deuxième édition du festival



Est la tête chercheuse d’un autre, plus complet. N’a pas de bio. Est tout de même né, notamment en 1971. Fréquente les bonnes revues. A aussi commis dans quelques mauvaises. Ecrit avant tout : roman, poésie, nouvelle, théâtre. Publie. Lit impitoyablement. Se tait lorsqu’il n’a rien à dire.

Bibliographie :
Dachau Arbamafra (Les doigts dans la prose)
Reste l’été (Flammarion)
Taravana (L’Échappée Belle)
Alyah (Editions Alna)
Psaumes des psaumes (La Sirène étoilée)
Bérânasî (Sipayat)

1 commentaire: