dimanche 5 avril 2015

Extrait de "Jour" de Jean-Jacques Marimbert

Jean-Jacques Marimbert, "Jour" (Carnet du dessert de lune)

Poème

Au pied du mur d’enceinte
tourné vers les pierres
il a jeté son corps.
Une tache de lumière glisse sur
ses épaules.
Il dort par à-coups au hasard des apnées,
boulet dans un sommeil gluant.
La mer souffle et murmure.
Soudain mû par une lame,
hirsute il resurgit
happant l’air
à grands traits, la gorge
lacérée par le feu
des étoiles.
Je le vois.
Il lance des regards comme aux chiens
des cailloux.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire