vendredi 27 février 2015

Extrait de "Passant l'été"de Jean-Baptiste PEDINI

Jean-Baptiste Pedini  "Passant l'été" (Cheyne Editeur)

Prix de la vocation 2012. Publié avec le concours de la Fondation Marcel Bleustein-Blanchet.


"Monter en haut du phare pour mieux sentir le vent. Pour lancer un défi à l'été frémissant. Pour les lumières au loin. Les nageoires fantasmées. Pour voir si les ressacs peinent eux aussi à se calmer."

"Ce soir les rires roulent sur la plage. On les entend tomber des gorges avant de s'évanouir. Ils ne ressortent pas mais leur écho traine encore quelques secondes. Quelques secondes bien mûres pendant lesquelles la légèreté se répand sur les doigts. Quelques secondes trop juteuses. Quelques secondes que l'on dévore comme de petits matins sucrés. Et frais. Délicieusement fragiles.

La nuit est claire. Le feu crépite. La fumée nous pique les yeux. On est repu."


Vous pouvez consulter le blog de Jean-Baptiste ici et le site de Cheyne Editeur là.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire